Guide d'entretien

Les bons gestes textiles à adopter

Meilleur guide pour vos vêtements, les étiquettes sont d’autant plus importantes pour les vêtements de travail qui nécessitent parfois un entretien spécifique. Pour les préserver et garantir leur longévité et leur efficacité, il est recommandé de bien suivre les indications d’entretien présents sur les étiquettes.

Décrypter les symboles d'entretien

Sur les étiquettes d’entretien, les précautions de lavage sont représentées par des symboles, dans un ordre bien précis. On retrouve ainsi des indications concernant le lavage, le blanchiment, le séchage, le repassage et le nettoyage professionnel.

Lavage machine

Lavage normal, la température maximale est indiquée au centre de la cuve.

Lavage interdit

Dans le cas d’un lavage domestique, vous trouverez la température maximale de lavage pour le vêtement.

Séchage tambour

Température modérée

Sans restriction de température

Interdit

Le carré représentant le séchage, et le rond l’utilisation du sèche-linge, ce symbole vous indique le séchage optimal conseillé, à une température égale au nombre de points présents sur le dessin.

Chlorage

Chlorage autorisé

Chlorage interdit 

Ce symbole indique si un traitement à base d’oxygène ou de chlore peut être utilisé pour blanchir le vêtement.

 

Repassage

Maximum 110°

Maximum 150°

Maximum 200°

Interdit

Le nombre de points représentés correspond à la température maximale à utiliser pour le repassage du vêtement.

Nettoyage à sec

Tous solvants sauf trichlo avec restrictions

Aucun nettoyage à sec possible

La possibilité d’utiliser du nettoyage à sec à base de solvants est renseigné par ce pictogramme.

Les consignes d'entretien

Les étiquettes d’entretien doivent répondre à des normes bien précises. La réglementation des étiquettes de vêtements vise notamment à renseigner au mieux le consommateur sur l’entretien optimal de son linge. Cependant, certaines consignes qui ne figurent pas sur les étiquettes, ou qui les contredisent, peuvent quelque fois être intéressantes à appliquer au cours de votre lavage. 

La température

N’hésitez pas à adapter le lavage au dépend des indications de l’étiquette ! Par exemple, un vêtement qui est peu sali peut être lavé à 30°C malgré une étiquette indiquant un lavage à 60°C.

La lessive

Attention à bien adapter la quantité de lessive : un excès de lessive abimera votre machine et consommera d’autant plus d’énergie. Pensez à bien choisir votre lessive, en optant pour des produits écolabellisés par exemple.

Remplir le tambour

Bien remplir sa machine est important pour éviter les frottements contre le tambour qui abiment les fibres du vêtement. Au contraire, trop remplir le tambour empêchera la circulation de l’eau et de la lessive. Dans l’idéal, les ¾ de votre machine doit être remplie, avec d’autres vêtements de travail ou bien des vêtements qui ne craignent rien.

Fallait y penser !

Choisir un programme « éco » ou « bio » est un excellent moyen de réduire la température de l’eau tout en allongeant la durée du cycle, permettant ainsi une économie moyenne d’électricité de 30 à 45%. Les programmes différés à utiliser pendant les heures creuses sont également un bon moyen de faire des économies.

Questions fréquentes

L’entretien domestique, vous permet de laver vos vêtements directement depuis chez vous.

Les loueurs de linge, se chargent de récupérer, laver et redistribuer vos vêtements.

L’entretien professionnel, notamment par les pressings, garanti un entretien adapté et une utilisation des ressources optimale.

Voici quelques conseils simples à appliquer afin de préserver votre machine à laver.

  • Il est recommandé de détartrer sa machine à laver deux fois par an en fonction du nombre de cycles réalisés. Pour cela, verser 1 L de vinaigre blanc dans le tambour avant de lancer un cycle court à 30°C. Tous les éléments de la machine seront ainsi détartrés et les bactéries éventuelles, éliminées.
  • Une fois par mois, une machine « à vide » sans lessive à 90°C permet d’entretenir le soufflet en caoutchouc du tambour de la machine. Afin d’éviter humidité et moisissures dues à l’humidité après avoir utilisé votre machine, laissez la ouverte jusqu’à ce qu’elle soit sèche.
  • Il est important de nettoyer son filtre correctement ! Après l’avoir débarrassé des petits objets et salissures, nettoyez-le à l’eau tiède et séchez le avant de le replacer délicatement dans votre machine.

Quelques astuces existent afin de prolonger la durée de vie et la qualité de vos vêtements. En voici quelques-unes :

 

  • Avant de laver vos vêtements, vérifiez que les fermetures (zip) soient bien fermées.
  • Pensez à trier et laver vos vêtements en fonction de leur couleur, mais également en fonction de leurs conditions d’entretien.
  • De multiples objets se baladent dans les poches de vos vêtements de travail : clous, vis, mouchoirs… Pensez à les retirer pour éviter qu’ils n’abiment votre machine et vos vêtements !
  • N’hésitez pas à détacher vos vêtements préalablement au lavage dans le cas de tâches incrustées ou très prononcées, le lavage en machine s’occupera alors d’éliminer le reste des tâches.

 

Fallait y penser !

Il existe des alternatives naturelles et efficaces pour détacher vos vêtements : le savon noir, le bicarbonate, le savon de Marseille, le citron ou même la terre de sommières ! 

Entretien de vos vêtements et respect de l’environnement ne sont pas incompatibles !

Privilégiez simplement les produits concentrés, les écorecharges sans suremballage inutile, ou évitez l’utilisation de lingettes non dégradables.

 

Fallait y penser !

Plus besoin de trier vos déchets si vous n’en avez plus ! Fabriquez votre lessive naturelle et responsable en râpant 2 cuillères à soupe de savon de Marseille, sur lequel vous verserez un litre d’eau bouillante avant de remuer. Laissez refroidir le temps que le produit se gélifie, et votre lessive est prête !

Deux options de séchage sont possibles, cependant nous vous recommandons le séchage à l’air libre, plus respectueux de l’environnement et qui préserve les fibres du vêtement, à l’inverse du sèche-linge.

 

Ce dernier consomme plus d’électricité, mais il arrive que par manque de place ou de temps son utilisation soit nécessaire. Si c’est votre cas, pensez à utiliser un cycle qui essore au maximum vos vêtements avant l’utilisation du sèche-linge.

 

Fallait y penser !

Glisser une serviette de bain sèche dans votre sèche-linge avec vos vêtements à sécher, celle-ci diminuera de moitié le temps de séchage ! Petit plus, vous abimerez moins votre linge et consommerez moins d’électricité.

Il est possible de passer outre le repassage grâce à quelques astuces simples et efficaces ! Etendre votre linge dés la fin du cycle de lavage permettra de limiter le froissement des vêtements par exemple.

 

Il est également possible de placer votre vêtement sec dans votre salle de bains avant de prendre une douche, l’humidité se chargera alors de faire disparaitre les différents plis.

 

Fallait y penser !

Pour se débarrasser de l’électricité statique sur vos vêtements en polyester synthétique, appliquer simplement ces deux petites astuces : utilisez de la laque, ou bien hydratez votre peau avec de la crème s’il s’agit d’une jupe ou d’un pantalon.

Malgré son intitulé, le nettoyage à sec a bien recours à un liquide au cours du procédé de nettoyage. Généralement, il s’agit d’hydrocarbures chlorés comme le perchloroéthylène dont l’utilisation est interdite pour le particulier à cause de la nocivité de ces produits pour la santé et l’environnement. Des alternatives sont donc à privilégier, tel que le percarbonate de soude par exemple.

Afin de s’inscrire dans une démarche plus respectueuse de l’environnement, les pressings se mettent à la page !

 

L’utilisation de produits nettoyants biodégradables, de cycles de lavage plus courts, ou encore en adaptant les machines utilisées, ont permis à certains pressings de mériter le statut de garant du respect de l’environnement, ou encore de certains labels. Il devient alors d’autant plus facile de se tourner vers ces pressings pour leur confier la réalisation de certains traitements professionnels, comme la réimprégnation, certains types de nettoyage à sec, ou de blanchiment.

L’objectif de l’opération de blanchiment est de retrouver un vêtement blanc, en réduisant la couleur ou en la supprimant totalement. Cette opération industrielle requiert l’utilisation de solvants tels que le trichloréthylène, un hydrocarbure, ou le percarbonate, rendant ainsi le passage chez le pressing obligatoire.

 

Fallait y penser !

Les « astuces de grand-mère » sont votre meilleur allié pour blanchir vos vêtements naturellement ! Essayez le jus de citron, le bicarbonate de soude ou encore le vinaigre blanc et constatez les résultats par vous-mêmes.

Vous avez une question sur nos vêtements professionnels ou sur notre entreprise ?