RENCONTRE

avec

Morgane Raimbaud

restaurant alliance  – Paris V

carte-paris-1
morgane-raimbaud-portrait-partenaire-1

Morgane Raimbaud,

pâtissière performeuse

De nature « bec salé », elle milite en faveur du désucrage et d’une pâtisserie responsable, en allant chercher le sucre naturel là où il se trouve, dans les fruits, et plus particulièrement dans les agrumes dont elle est une grande fan, pour leur pointe d’amertume, leur acidité, leurs saveurs sucrées très toniques qui se bousculent en bouche et qu’il faut savoir dompter. Un art dans lequel elle excelle !

Les produits Lafont sont très confortables à porter et se rapprochent de l’élégance que l’on trouve dans l’assiette.

Morgane superpose les distinctions façon millefeuille. Au menu des concours, l’apprentie pâtissière possède déjà un palmarès assez impressionnant pour son jeune âge : le Prix de la créativité du Trophée Jean Sabine en binôme, Championne de France du dessert 2016 junior, médaille d’argent aux étoiles de Mougins, troisième sur 90 participants à Objectif Top Chef 2016, Médaille d’or Championnat de France du dessert 2020 côté professionnel – et cerise sur le gâteau –, elle fait partie des onze pâtissiers français nommés par le Guide MICHELIN, pour leur créativité à la carte des desserts, dans les plus grands restaurants de France.

L'histoire de Morgane Raimbaud

Née à Colombes dans la région parisienne, Morgane veut avoir son propre restaurant quand elle sera grande, de sorte que ce ne fut une surprise pour personne quand on la vit préparer un bac technologique, à l’âge de 15 ans. Trois ans durant lesquels elle survole tous les sujets : la cuisine, le service, l’hébergement, très peu de pâtisserie finalement. La jeune fille veut tout savoir sur la gestion d’un restaurant et s’inscrit illico dans un BTS Hôtellerie Restauration. Pour son premier poste, elle intègre le Shangri-La, en tant que commis au département tea-time et brasserie, puis, quelques mois après, au restaurant deux étoiles MICHELIN, L’Abeille, où elle évolue rapidement en tant que demi-chef de partie. Elle y restera deux ans, avant d’être recrutée par le binôme Shawn Joyeux et le chef Toshitaka Omiya, co-directeurs du restaurant Alliance, qui vise la deuxième étoile MICHELIN. À la fin du menu dégustation composé de dix plats, le dessert doit tenir sa place sans être de trop. Un vrai défi pour Morgane Raimbaud qui doit trouver des idées de desserts « qui passent tout seuls, légers, rafraichissants, très fruités ».

Les news de Morgane Raimbaud

Nos égéries

Rencontre avec Morgane Raimbaud

Les goûts que j’ai choisis sont liés à l’origine de ma rencontre avec l’équipe Lafont au Championnat de France du dessert, j’ai donc décidé d’utiliser l’association de saveurs qui m’a fait gagner ce même concours et qui me représente bien, un dessert peu sucré et très frais.

Lire la suite »
Nos égéries

Le plat signature de Morgane Raimbaud pour Lafont

Bouleversant de simplicité tout en étant très ouvragé, ce dessert est un éloge à la fraîcheur. Telle une brodeuse, Morgane Raimbaud tisse de ses doigts fins la meringue comme une bobine de fil qu’elle déroule pour accueillir les agrumes, comme un chemin qui la relie à son histoire, pour l’heure, celle de son dessert gagnant au Championnat de France du dessert, baptisé Les sentiers de l’Esterel.

Lire la suite »