Vetement de travail : pourquoi en porter un ?

Pourquoi porter un vêtement de travail ? 3

En France, de nombreux secteurs d’activité sont soumis à une réglementation concernant le port de vêtement de travail. BTP, industrie, santé, restauration… Plusieurs millions de personnes seraient concernées par le port d’une tenue adaptée à leur profession. Depuis leur création, les vêtements professionnels ont été optimisés pour répondre toujours mieux aux contraintes de chaque profession. Ainsi, les confectionneurs ont su adapter leurs produits en travaillant les patronages, en développant de nouvelles matières, en ajustant les renforts… Pour apporter toujours plus de protection et de confort, mais aussi en apportant une touche plus « mode ». Focus sur les fonctions que doit désormais remplir un vêtement professionnel.

LE VETEMENT DE TRAVAIL PROTEGE

C’est d’ailleurs sa fonction première. À l’origine, le vêtement de travail a été créé pour protéger des salissures. Son rôle a rapidement évolué pour apporter toujours plus de sécurité aux professionnels exposés à des risques sanitaires, de sécurité ou thermiques. Il existe d’ailleurs de nombreuses normes françaises et européennes visant à encadrer le port de vêtements spécifiques à chaque profession.

Le vêtement de travail au service de la sécurité

Les métiers exposés à des risques identifiés : machines, produits, électricité, altitude, climat… Sont soumis à une loi européenne imposant le port d’un équipement de protection individuelle (EPI). Les innovations en termes de matériaux et de design ont fait évoluer les EPI pour en faire des vêtements résistants, pratiques et confortables, qui assurent toujours plus de protection et d’aisance au professionnel. Chaque métier peut être concerné par le port d’EPI, qui ne se limite pas uniquement à un vêtement résistant pour assurer une protection globale. La tête, les yeux, les mains, les pieds, les voies respiratoires, les voies auditives… Doivent être protégés avec des équipements spécifiques, en fonction de l’environnement de travail.

Les risques sanitaires

Les risques d’inhalation, de contact ou d’ingestion sont fréquents chez les professionnels de santé, de la restauration ou les professions agricoles par exemple. Ces métiers impliquent de troquer une tenue civile contre un uniforme répondant aux exigences de propreté et d’hygiène pour protéger des risques de contamination. L’objectif est double : assurer la protection du personnel mais aussi la stérilité des produits fabriqués. Dans le cas des salariés en cuisine collective, les fours, les tables de cuisson, les outils tranchants, les fumées… Représentent  des risques liés non seulement au processus de fabrication mais aussi au lieu de travail. Un vêtement de travail adapté et sain a la capacité de les protéger de ces risques. Il fait également office de barrière entre le corps et le produit.

Le vêtement de travail d’extérieur

De nombreuses professions s’exercent en extérieur, et ce quel que soit le climat. Les professionnels sont exposés tout au long de l’année au soleil, au vent, à la pluie, au froid. Dans l’exercice de ces métiers, le vêtement de travail est nécessaire pour assurer la protection et donc la productivité des équipes. Les normes européennes imposent le port de vêtements normés : matériaux traités contre la pénétration de l’eau, respirants, isolations thermiques et protections contre le passage du froid à travers le tissus,… Les chefs d’entreprises sont dans l’obligation de fournir les tenues normées adaptées. L’obligation du port doit figurer sur le règlement intérieur ou être communiquée sur une note de service.

CONFORT ET STYLE AU TRAVAIL

L’évolution des morphologies et des mentalités a contraint les fabricants de vêtements de travail à repenser leurs patronages. Hommes et femmes sont plus grands, et de plus en plus de femmes travaillent dans les secteurs de l’industrie, du bâtiment et de la restauration. Il a donc été question de travailler les lignes pour apporter plus de confort tout en développant le style… Car l’allure est importante sur le lieu de travail, comme l’a rappelé Stéphanie Le Quellec, chef étoilée, dans un article de l’Hôtellerie Restauration :

« C’est un vêtement que l’on porte douze heures par jour, c’est comme une deuxième peau. Il faut que ce soit confortable, mais aussi élégant et sobre pour représenter la maison ».

Pourquoi porter un vêtement de travail ?

Veste CHABRIAS et Pantalon AETIUS de la collection PROTECT 2.0.

Toujours plus fonctionnel, le vêtement de travail devient aussi moins strict et plus tendance. La nouvelle génération de travailleurs, habituée à la ville aux tenues sportswear et streetwear, se laisse ainsi séduire par des gammes workwear plus design. Le port du vêtement de travail en entreprise devient plus facilement accepté. Cette modernisation répond également à une évolution du mode de vie. Les responsables du secteur BTP peuvent ainsi plus facilement passer d’un chantier à un rendez-vous professionnels en conservant la même tenue. Chez Lafont, la gamme Stone est le parfait exemple de protection, confort et design.

Pourquoi porter un vêtement de travail ? 1

Collection STONE : vêtements professionnels inspirés du streetwear pour hommes et femmes.

IDENTIFIER LES PROFESSIONNELS

Dans l’inconscient collectif, le port de certains vêtements professionnels est un vecteur fort d’image. Le médecin porte une blouse, le Chef porte une veste et une toque, le mécanicien porte une salopette. Il peut aussi mettre en avant une distinction ou une preuve de savoir-faire (le col bleu-blanc-rouge des MOF, la couleur de la ceinture d’un judoka…). Certaines entreprises et marques utilisent le vêtement de travail comme vecteur de communication : il est fourni à leurs équipes une tenue personnalisée (broderie, sérigraphie, coloris sur-mesure, patronage exclusif…). Il s’agit de repérer un professionnel sur un point de vente, d’identifier un professionnel hors de son lieu de travail (professionnel du transport par exemple)… Mais aussi de procurer un sentiment d’appartenance au sein de l’entreprise. Le vêtement professionnel est devenu une réelle arme marketing pour les marques, un instrument de communication visant à rassurer ou séduire un client.

Pourquoi porter un vêtement de travail ? 2

Exemple de personnalisation de vêtement de travail : sérigraphie réalisée par Lafont pour Renault.

Quel avenir pour le vêtement professionnel ?

Les industries textiles, en perpétuelle recherche d’innovation, développent des tissus toujours plus techniques. Parmi eux, les textiles intelligents dotés de micro-processeurs, les textiles en composite d‘argent pour éliminer la transpiration et retenir la chaleur… Les professionnels sont à la recherche de toujours plus de technicité mais aussi de praticité, quant à l’entretien, au recyclage ou à la durabilité de leur équipement professionnel. Enfin, les nouvelles technologies et l’hyper-connectivité sont un enjeu non négligeable dans l’avenir du vêtement professionnel…